Transmission de Propriétés Antibactériennes à l'Eau

Anton SF
Un certain nombre d'études ont été publiées sur le transfert d'informations sur les substances biologiquement actives dans l'eau à l'aide d'ondes électromagnétiques. Nous avons précédemment examiné les travaux de Heredia-Rojas et al. liés au transfert d'informations antimicrobiennes dans l'eau et à l'effet correspondant sur la croissance microbienne lien. Dans cet article, nous examinons une publication récente intitulée "Electronic Transmission of Antibacterial Property into Water at Extremely Low-Frequency Range: A Preliminary Study" par le Dr. Imran Rad et le Dr. Kamran Jalali dans laquelle les auteurs étudient la possibilité de transmettre la propriété antibactérienne de l'ampicilline à l’eau pure. 
 
 

Qu’ont fait les auteurs ?

 
Les auteurs ont examiné les effets des signaux d'information électromagnétiques de l'ampicilline (un antibiotique de type pénicilline) sur la croissance maximale d'E. Coli. En termes de montage expérimental, les contrôles et échantillons de test suivants ont été utilisés : 
  
 
E. Coli traitée avec différentes concentrations d'ampicilline (témoin positif);
 
E. Coli. traitée avec de l'eau déminéralisée (contrôle négatif);
 
 
E. Coli. traitée avec de l'eau exposée à des ondes porteuses de fond (témoin fictif); et,
  
 
E. Coli traité avec de l'eau imprégnée avec des informations d'ampicilline à différentes dilutions (IC d’Ampicilline).
 
  
Pour étudier la croissance bactérienne, des mesures de comptage des colonies ont été effectuées sur des témoins et des échantillons après 8 à 12 heures de croissance sur gélose nutritive (Fig. 1). Toutes les expériences ont été effectuées en triple et des tests statistiques ANOVA à un facteur ont été utilisés pour déterminer s'il existait une différence significative entre les moyennes des groupes. 
 

Fig. 1. Principales étapes de l'expérience.
 
  

Qu’est-ce que l’étude a révélé ?

 
Quelques résultats intéressants ont été obtenus à partir de cette étude. Le premier était que les échantillons imprégnés avec de l'ampicilline (i.e. IC d’Ampicilline) étaient capables d'inhiber la croissance d’E. Coli. de 30 ± 15% par rapport au témoin négatif (Fig. 2).
 
 
Fig. 2. L’Effet de l'IC d’ampicilline sur la croissance d'E. Coli.

 

Qu’est-ce que cela signifie ? 

 
Les preuves présentées par les Drs. Imran Rad et Kamran Jalali démontrent la possibilité de transférer des informations antibactériennes dans l'eau afin d'inhiber la croissance d'E. Coli. Ces résultats sont en accord avec d'autres études publiées, liées à l'impression de l'eau avec des informations antimicrobiennes. Bien que des recherches supplémentaires soient encore nécessaires pour parvenir à une plus grande inhibition de la croissance bactérienne en utilisant de l'eau imprégnée, ces résultats illustrent l'avenir potentiel du transfert d'informations électromagnétiques de médicaments antibactériens dans l'eau en tant que nouvelle approche dans la gestion des infections bactériennes, ce qui est particulièrement important de nos jours compte tenu de l'augmentation de "super bactéries". 
  
Référence

Rad, I. and Jalali, K. (2018): Electronic Transmission of Antibacterial Property Into Water at Extremely Low-Frequency Range: A Preliminary Study. 

5
15375

Transmission de Propriétés Antibactériennes à l'Eau
Replies
Show modal