Booster Son Système Immunitaire Naturellement

Anton SF
La philosophie du médecin Grec Hippocrate, qui était “ Que la nourriture soit ta médecine et la médecine ta nourriture ”, a résisté à l'épreuve du temps. Elle reconnaît l’important d’un régime alimentaire sain et que les nutriments contenus dans la nourriture ont des propriétés curatives et réparatrices, qui sont vitales pour conserver une bonne santé et protéger des maladies. Cela ne veut pas dire que les médicaments traditionnels ne sont plus nécessaires, mais plus précisément, cela indique le rôle importe qu’un régime alimentaire sain joue dans la vie de quelqu’un et dans la prévention de maladies.

Le système immunitaire est la défense naturelle du corps contre les infections – en substance, il agit pour détruire les agents pathogènes étrangers tels que les virus, les bactéries, les champignons et les parasites, qui ne devraient pas être dans le corps. C’est un système complexe et sophistiqué qui se compose principalement de globules blancs, d’anticorps, du système du complément, du système lymphatique, de la rate, de la moelle osseuse et du thymus. En plus des mesures préventives de tous les jours comme le lavage régulier des mains avec du savon et éviter le contact avec des personnes malades, la recherche scientifique a montré que le renforcement de son système immunitaire peut également aider à rester en bonne santé et à lutter contre les agents pathogènes.

Dans cet article, on va s’intéresser à 5 micronutriments / aliments reconnus par la science pour booster le système immunitaire.

 

1. La Vitamine C




La vitamine C, aussi connue sous le nom d’acide ascorbique, est une vitamine soluble dans l’eau qui est bien connue pour son rôle sur la santé du système immunitaire. Elle soutient diverses fonctions cellulaires du système immunitaire inné (non spécifique) et adaptatif (spécifique) et est un antioxydant puissant, qui protège contre les dommages causés par le stress oxydatif. [1]  

En 1970, Linus Pauling, deux fois lauréat du prix Nobel, a publié un livre appelé “Vitamin C and the common cold” dans lequel il affirme que la vitamine C pourrait aider à soulager ainsi qu’à prévenir le rhume. [2] Bien que certains ne sont pas d’accord avec cette affirmation, il y a beaucoup d’études qui concordent avec elle. Par exemple, une étude de 2013 observant vingt-neuf essais portant sur 11306 participants a révélé qu'un supplément régulier en vitamine C avec des doses moyennes de 1 à 2 grammes par jour réduisait la durée du rhume de 14% chez les enfants et de 8% chez les adultes. [3] L’étude a aussi découvert qu’un supplément régulier de vitamine C diminue l’apparition du rhume jusqu'à 50% chez les personnes soumises à un stress physique élevé comme les marathoniens et les soldats. [3]

En plus du rhume, la vitamine C a également un effet sur les infections pulmonaires aiguës. Les études ont démontrés qu’une haute dose de vitamine C améliore considérablement les symptômes associés aux syndromes de détresse respiratoire aiguë (SDRA) .[4][5] 

Le corps humain ne peut pas produire de la vitamine C et a donc besoin de l’obtenir d’une source extérieure. Les sources naturelles de vitamine C incluent les agrumes comme les oranges et citrons, le brocoli, les fraises, le melon, l’ananas, le persil et les poivrons jaunes doux. L’apport journalier recommandé (AJR) de vitamine C pour les adultes est de 65 à 90 mg par jour et la limite maximale tolérable pour l'adulte (c'est-à-dire la quantité la plus élevée que la plupart des adultes peuvent prendre en toute sécurité) est de 2000 mg par jour.
 
Des ICs liés à la vitamine C peuvent également être trouvés sur Infopathy.


2. Le Zinc




Le zinc est un oligo-élément essentiel nécessaire à diverses fonctions de l'organisme telles que le maintien d'un fonctionnement normal du système immunitaire. [6] Il a été démontré que le manque de zinc dans l'alimentation conduisant à une carence altère le système immunitaire et augmente donc le risque d'infection et de maladie. [6] Plusieurs rapports ont indiqué que la supplémentation en zinc peut aider à traiter et à prévenir de nombreuses affections telles que la pneumonie, ou l’infection aiguë des voies respiratoires inférieures (ALRI en anglais) et le rhume. [7] Une étude a montré que la prise de suppléments de zinc dans les 24 heures suivant l'apparition d'un rhume peut réduire la gravité et la durée de l'infection. [8] En ce qui concerne l'ALRI, une étude clinique récente a montré que la supplémentation en zinc bénéficiait aux enfants atteints d'ALRI - après une supplémentation de 30 mg de zinc par jour, il y avait une diminution du nombre de jours pendant lesquels les enfants avaient l'infection. [9]

Les sources naturelles de zinc sont les graines de citrouille, les noix, les haricots, les lentilles, les huîtres, la viande rouge et la volaille. L’apport journalier recommandé (AJR) de zinc pour les hommes adultes est de 11 mg par jour et pour les femmes (non enceintes ou allaitantes) est de 8 mg par jour. La limite supérieure de consommation tolérable pour les adultes (c'est-à-dire la quantité la plus élevée que la plupart des adultes peuvent prendre en toute sécurité) pour le zinc est de 40 mg par jour.

Des ICs liés au Zinc peuvent également être trouvés sur Infopathy.
 

3. Le Sureau (Sambucus nigra)




Le sureau, en particulier la variété Sambucus Nigra, est une petite baie violet foncé qui est utilisée depuis de nombreuses années par les herboristes amérindiens et européens pour diverses raisons de santé telles que le renforcement du système immunitaire et la lutte contre les infections, notamment le rhume et la grippe. Une étude de 2001 a révélé que l'extrait de sureau de Sambucol stimule le système immunitaire en augmentant la production de cytokines inflammatoires. [10] Plus récemment, en 2019, un groupe de recherche de l'Université de Sydney a également confirmé que la solution de sureau stimulait les cellules à libérer certaines cytokines et par conséquent à stimuler le système immunitaire. [11] L'étude a également révélé que les baies de sureau ont des propriétés antivirales, c'est-à-dire les composés phytochimiques trouvés dans les baies de sureau qui peuvent directement inhiber l'entrée et la propagation du virus de la grippe dans les cellules humaines. [11]

Des ICs liés au sureau peuvent également être trouvés sur Infopathy.

 

4. Les Champignons Médicinaux




Les champignons médicinaux ont été traditionnellement utilisés pour prévenir et traiter diverses maladies (y compris le cancer), équilibrer et restaurer le système immunitaire, ainsi que recharger le corps. Ces champignons ont été utilisés depuis l'Antiquité en soutien à la santé dans les principales civilisations, notamment chinoise, égyptienne, grecque et romaine. [12] Il existe plus de 270 espèces de champignons qui sont connues pour avoir des propriétés immuno-thérapeutiques spécifiques [13] et les champignons médicinaux les plus courants sont le chaga, les cordyceps, l’hydne hérisson, le polypore en touffe, le pleurote en huître, le ganoderme luisant, le shiitake et le polypore versicolore [12] Il existe de nombreux composés curatifs trouvés dans les champignons, l'un s'appelle la psilocybine, qui aide à stimuler la santé immunitaire en stimulant la production de cellules T ainsi que la production de lymphocytes cytotoxiques naturels (NK), un type de globule blanc essentiel pour le système immunitaire inné et dans la défense première contre les virus. Une étude de 2014, portant sur 52 adultes en bonne santé, a examiné que la consommation de champignons Shiitake pouvait améliorer la fonction immunitaire. Les participants ont reçu 5 ou 10 grammes de champignons Shiitake entiers et séchés pendant 4 semaines. Les résultats de l'étude ont montré que la consommation régulière de champignons Shiitake améliorait l'immunité, comme cela a été observé grâce à une augmentation du nombre de lymphocytes T et de lymphocytes NK. [14] Les personnes qui prenaient 10 grammes de champignons Shiitake par jour ont montré de meilleurs résultats. [14] En plus des champignons Shiitake, il existe des preuves qui démontrent que les champignons Cordyceps stimulent également l'activité NK - un essai clinique de 2019 comprenant 79 participants adultes en bonne santé a révélé qu'il y avait une augmentation significative (~ 38%) de l'activité des lymphocytes NK pour ceux qui ont été traités avec 1,68 gramme d'extrait de culture de mycélium Cordyceps par jour pendant 8 semaines. [15]

Des ICs liés aux champignons médicinaux peuvent également être trouvés sur Infopathy.
 
 

5. L’Ail 




L'ail est une plante qui appartient à la famille des Allium (oignon) et pousse sous forme de bulbe sous terre. L'ail était traditionnellement utilisé à des fins médicinales. Les preuves suggèrent que de nombreux avantages pour la santé associés à l'ail sont dus à ses composés contenant du soufre, tels que l'allicine. Certains avantages pour la santé sont le renforcement du système immunitaire et la lutte contre le rhume et la grippe. Dans une étude randomisée en double aveugle sur des humains comprenant 146 participants, il a été constaté que les personnes prenant un supplément d'ail quotidien pendant 12 semaines avaient 63% de rhumes en moins par rapport à celles prenant le placebo. [16] De plus, pour ceux qui ont attrapé un rhume, la durée moyenne des symptômes du rhume a été considérablement réduite de 5 jours pour le groupe placebo à 1,5 jour pour le groupe prenant le traitement. [16] Une autre étude clinique a révélé que l'ajout d'extrait d'ail vieilli à un régime alimentaire quotidien peut stimuler la fonction des cellules immunitaires, ce qui peut par conséquent aider à réduire la gravité des rhumes et de la grippe. [17]
 
Des ICs liés à l'ail peuvent également être trouvés sur Infopathy.

En plus des ICs mentionnés dans cet article, il existe d'autres ICs disponibles sur Infopathy pour aider à renforcer le système immunitaire que vous pouvez essayer à tout moment. 


Références

1.    Carr, A. C. and Maggini, S. Vitamin C and immune function. Nutrients 2017, 1211. DOI: 10.3390/nu9111211
2.    Pauling, L. Vitamin C and the common cold. San Francisco, W. H. Freeman, 1970.
3.    Hemilä, H. and Chalker, E. Vitamin C for preventing and treating the common cold. Cochrane Database Syst Rev 2013. DOI: 10.1002/14651858.CD000980.pub4
4.    Bharara, A. et al. Intravenous vitamin C administered as adjunctive therapy for recurrent acute respiratory distress syndrome. Case Rep Crit Care 2016. DOI:10.1155/2016/8560871
5.    Fowler Iii, A. A. et al. Intravenous vitamin C as adjunctive therapy for enterovirus/rhinovirus induced acute respiratory distress syndrome. World J Crit Care Med 2017, 85. DOI: 10.5492/wjccm.v6.i1.85
6.    Ibs, K-H. and Rink, L. Zinc-altered immune function. The Journal of Nutrition 2003, 1452S. DOI: 10.1093/jn/133.5.1452S
7.    Prasad, A. S. Zinc: Role in immunity, oxidative stress and chronic inflammation. Curr Opin Clin Nutr Metab Care 2009, 646. DOI: 10.1097/MCO.0b013e3283312956 
8.    Roa, G. and Rowland, K. Zinc for the common cold – not if, but when. J Fam Pract 2011, 669.
9.    Rerksuppaphol, S. and Rerksuppaphol, L. A randomized controlled zinc supplementation in the treatment of acute respiratory tract infection in Thai children. Pediatr Rep 2019, 7954. DOI: 10.4081/pr.2019.7954
10.            Barak, V., Halperin, T., and Kalickman, I. The effect of Sambucol, a black elderberry-based, natural product, on the production of human cytokines: I. Inflammatory cytokines. Eur Cytokine Netw 2001, 290.
11.            Torabian, G., et al. Anti-influenza activity of elderberry (Sambucus nigra). J Funct Foods 2019, 353 DOI: 10.1016/j.jff.2019.01.031
12.            Powell, M. Medicinal mushrooms: the essential guide. Chalgrove, Bamboo Publishing Ltd., 2013.
13.            Ooi, V. E. and Liu, F. Immunomodulation and anti-cancer activity of polysaccharide-protein complexes. Curr Med Chem 2000, 715. DOI: 10.2174/0929867003374705
14.            Dai, X. et al. Consuming Lentinula edodes (Shiitake) mushrooms daily improves human immunity: a randomized dietary intervention in healthy young adults. J Am Coll Nutr 2015, 478. DOI: 10.1080/07315724.2014.950391
15.            Jung, S.-J. et al. Immunomodulatory effects of a mycelium extract of Cordyceps (Paecilomyces hepiali; CBG-CS-2): a randomized and double-blind clinical trial. 2019, 77. DOI: 10.1186/s12906-019-2483-y
16.            Josling, P. Preventing the common cold with garlic supplement: a double-blind, placebo-controlled survey. Adv Ther 2001, 189. DOI: 10.1007/bf02850113
17.            Nantz, M. P. et. al. Supplementation with aged garlic extract improves both NK and γδ-T cell function and reduces the severity of cold and flu symptoms: a randomized, double-blind, placebo-controlled nutrition intervention. Clin Nutr 2012, 337. DOI: 10.1016/j.clnu.2011.11.019
3
14393

Booster Son Système Immunitaire Naturellement
Replies
l
19 Juil 2020
débutant ici - donc si les infoceutiques sont la même vibration que la vraie chose, pourquoi prendre des infoceutiques? pourquoi ne pas simplement ingérer la vraie chose?
Voir l'original
1 réponse
Cacher la branche
Show modal